4 applications de réalité virtuelle pour réconcilier le travail avec le confinement

Le constat de cette pandémie est sans équivoque : elle bouleverse, entre autres, nos habitudes professionnelles.

Nous avons relativement la même routine mais dans une configuration différente. Notre logement, lieu habituellement réservé à des activités non professionnelles, doit aujourd’hui repousser ses murs pour faire place au bureau, aux réunions, à la collaboration ainsi qu’à la socialisation tout en devant conserver son aspect privé.

Sans avoir une pièce dédiée pour chaque tâche, cela peut vite devenir compliqué à gérer. Alors comment améliorer la situation sans ajouter des m² et cloisonner son habitation ? C’est là que la réalité virtuelle entre en jeu !

Virtual Desktop : Le bureau virtuel

En entreprise, on a généralement à sa disposition un grand bureau, plusieurs écrans, et surtout un environnement isolé et au calme. L’application Virtual Desktop vous permet d’obtenir tout ça, en virtuel.

Avec son interface personnalisable, Virtual Desktop vous permet de placer un grand nombre de fenêtres dans un environnement de travail en 360°. Vous pouvez ainsi profiter d’un environnement de travail multi-écran accessible tout autour de vous.

Au delà du gain de place sur votre bureau virtuel, vous êtes également complètement immergé dans votre espace de travail, isolé de l’environnement extérieur et ses nuisances.

2. Bigscreen : La collaboration immersive

Vos collègues vous manquent ? Pour le travail en collaboration, Bigscreen propose de vous immerger dans un espace de co-working virtuel. Le gros avantage de cette application est que vous avez accès à votre Windows/Mac depuis l’environnement virtuel. Vous pouvez ainsi effectuer vos tâches tout en communiquant avec vos collègues dans la même pièce virtuelle.

D’autres fonctionnalités très appréciables facilitent les échanges : Vous avez à disposition dans la pièce un grand écran sur lequel tout le monde peut interagir pour partager son écran ou tout autre support d’informations. C’est un peu le zoom de la réalité virtuelle, et en plus c’est gratuit !

3. Improov : Collaborations avancées pour des domaines précis

Quand la collaboration doit aller au delà du simple partage d’informations, il faut faire appel à des logiciels spécifiques. Parmi une grande sélection se trouve Improov, un outil de collaboration autour des modèles CAO (Conception Assistée par Ordinateur) développé par CLARTE.

On reprend le principe de Bigscreen, mais en ajoutant des fonctionnalités dédiées à la manipulation d’objets 3D. Dans une même pièce virtuelle, des utilisateurs peuvent ainsi afficher des modèles 3D de projets en cours et leur apporter des modifications en temps réel, des annotations, superposer des filtres d’informations, etc.

On entre ici dans une catégorie de logiciel qui, au delà de trouver une alternative à la présence physique, apporte également une énorme plus-value par rapport à une collaboration qui se déroulerait sans réalité virtuelle.

4. Virbela : La solution virtuelle pour les salons et conférences

Au delà de la collaboration avec quelques collègues, comment pourrait se passer une conférence à plusieurs dizaines ou centaines de personnes ? C’est la bête noire de la pandémie : un grand nombre de personnes réunis dans un lieu clos et beaucoup d’échanges par un public désireux de nouer des contacts.

L’application développée par la société Virbela propose la création de campus, salles de conférence ou bureaux virtuels pouvant accueillir des milliers de personnes.

Au delà de l’immersion dans un environnement virtuel, on retrouve les outils indispensables pour gérer un événement de grande ampleur : système de réservation de salles de réunion, présence de secrétaires virtuelles pour aider les visiteurs ou encore module de prise de contact afin de garder des liens en dehors de l’événement. Rien n’est laissé au hasard.

Point bonus : On peut même y accéder sans casque ! On perd en immersion, mais on augmente l’accessibilité aux environnements virtuels.

De l’amélioration de son environnement de travail à la collaboration avec plusieurs centaines de personnes, la réalité virtuelle apporte aujourd’hui des solutions concrètes qui vont même au delà d’une simple alternative en venant apporter des solutions pouvant parfois supplanter le réel.

Si ces solutions sont très avancées aujourd’hui, la réalité virtuelle n’est pas encore assez mûre pour des déploiements de masse de ces outils dans les entreprises. Avant d’être aussi populaire que Zoom ou Microsoft Teams, un travail d’accessibilité des casques doit être fait par les éditeurs afin d’optimiser les coûts et faciliter les processus d’acquisitions, d’installations et de maintenances de ces équipements. Les principaux éditeurs de casques ont des offres “Business” toutes jeunes qui ne demande qu’à être développé. Les entreprises ont également une maturité à développer sur la collaboration à distance et l’utilisation de la réalité virtuelle dans leur processus.

Que ce soit pour des contraintes sanitaires comme aujourd’hui, des solutions écologiques ou tout simplement un gain de productivité, ces solutions sont des évolutions logiques des outils de collaboration d’aujourd’hui et feront très certainement parti de notre palette d’outils professionnelles dans un avenir très proche.

En attendant que cet ère d’adoption inévitable arrive, ces solutions existent déjà et sont accessibles par n’importe qui ayant un casque standard.

Bon confinement virtuel à tous ;-).

--

--

Ingénieur réalité virtuelle, mixte et augmentée, désigner immersif

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store